Thomas Kientz

«Thomas Kientz, frais émoulu du Conservatoire de Paris, et déjà bardé de récompenses, signe chez Hortus un véritable bijou. Rien n’y est à redire: un toucher fin et diversifié, un souffle et une liberté… Thomas Kientz est assurément l’un des talent de la jeune école d’orgue française. Un nom à découvrir et à suivre.» A. Leger, Classica, avril 2018, n°201, page 102.

Né en 1991, Thomas Kientz se distingue sur la scène internationale en remportant trois concours d’interprétation à l’orgue : le concours international Olivier Messiaen (Lyon 2019), le 8ème concours d’orgue de Saint-Maurice (Suisse 2015), le « Grand Prix Florentz » de l’Académie des Beaux-Arts (Angers 2016). Il obtient également le « deuxième prix » au concours international André Marchal/Gaston Litaize (2017) et le « troisième prix » au concours Schnitger d’Alkmaar (Pays-Bas, 2017).

Artiste reconnu pour son engagement musical, il développe aujourd’hui une carrière de soliste interprète et improvisateur à l’orgue. Il se produit en France, Allemagne, Suisse, Italie, Belgique, Luxembourg, Royaume-Unis ainsi qu’aux Etats-Unis où il était young artist in residence à la cathédrale de la Nouvelle Orléans (Louisiane) d’octobre 2013 à avril 2014.

Thomas Kientz est lauréat du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris auprès d’Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, Yves Henry, Pierre Pincemaille, Laszlo Fassang, Isabelle Duha, Alain Mabit. Il est titulaire d’un Master d’interprétation à l’orgue, d’un Master d’improvisation, et des Prix d’harmonie, de contrepoint, d’écriture XXème/XXIème et de Fugue.

Par ailleurs, Thomas Kientz rencontre à Bruxelles le compositeur Benoît Mernier et dans le cadre de l’institut supérieur de musique de Namur (Belgique) obtient un Master d’interprétation à l’orgue. Sur le plan discographique, Thomas Kientz compte plusieurs enregistrements labellisés dont son intégrale des chorals pour orgue d’Homilius éditée chez Hortus. Elle est saluée par la critique, obtient 5 diapasons et 5 étoiles dans Classica. « cet attachant répertoire bénéficie enfin de sa version de référence », X.Bisaro, Diapason, n°667, p 91.

Thomas Kientz est organiste titulaire des orgues de l’Abbaye de Saint-Maurice en Valais.